La patronne du resto “La Fermette” nous attendait de pied ferme. “Ne me remerciez pas, c'est un honneur et c'est normal. Vous devez avoir faim..” Mais quelle gentilesse.